LES ATELIERS

Pour apprendre à créer un podcast et comprendre les enjeux du thème de l'édition, rien de mieux que d'écouter les professionnel.le.s ! Retrouvez ici tout le replay des ateliers enregistrés en 2021 et leurs fiches-conseils. Un nouveau cycle d'ateliers sera proposé prochainement

1) Matilde Meslin, Introduction au podcast et conseils aux podcasteur.se.s débutant.e.s

2) Valentin Pérez, Du sujet au montage, les étapes-clés pour réussir son documentaire sonore

3) Adila Bennedjaï-Zou, Recueillir la parole et la mettre en récit

4) Giulia Foïs, Société, médias, intime : quand les femmes prennent la parole

5) Aude Bernheim et Flora Vincent, Pour une science sans stéréotypes !

MATILDE MESLIN : INTRODUCTION AU PODCAST
ET CONSEILS AUX PODCASTEUR.SE.S DEBUTANT.E.S

Les conseils de Matilde :

  • Avant toute chose, demandez-vous pourquoi vous faites ce podcast, ce que vous voulez raconter, sous quelle forme, et à qui.

  • Equipez-vous ! Si vous pouvez vous faire prêter un enregistreur zoom, c'est l'idéal. Sinon, apprenez à bien enregistrer avec votre téléphone.

  • Pour enregistrer, choisissez une pièce calme. Attention au carrelage qui résonne, aux ronrons des frigos... Si vous souhaitez vous enregistrer vous-même, l'idéal est de vous mettre sous la couette !

  • Pour être plus à l'aise lorsque vous vous enregistrez, mettez-vous face à un.e proche pour faire comme si vous lui racontiez ce que vous voulez raconter aux auditeur.rice.s. Ne lisez pas votre texte, cela s'entendrait.

  • Il existe des logiciels de montage gratuits (iMovie, Audacity...) avec plein de tutos en ligne.

  • Au montage, soignez l'ouverture. Vous devez d'emblée plonger votre auditeur.rice dans un univers, éveiller sa curiosité.
  • Amusez-vous : ce n'est pas un exposé, vous pouvez tenter des choses !
  • Attention aux fins trop brutales. Racontez qui a créé ce podcast, dites au revoir.
  • Le mixage est une étape-clé pour égaliser le volume sonore et s'assurer que le podcast soit agréable à écouter.
  • Utilisez des musiques libres de droit, on en trouve facilement sur internet.
  • Choisissez un titre pour votre podcast, en vérifiant sur internet qu'il n'est pas déjà pris.
  • Souncloud est très pratique pour héberger son podcast gratuitement.

Matilde Meslin,

journaliste, Slate France

Matilde Meslin est journaliste spécialiste du podcast francophone, à la fois critique et observatrice de l'écosystème qui éclot en France ces dernières années.

Formée à l'ESJ Lille et passée par Télérama, elle écrit désormais pour Slate.fr, à qui elle prête ses oreilles pour sélectionner les meilleurs podcasts afin de les recommander à ses lecteur·ice·s.

 
VALENTIN PEREZ : DU SUJET AU MONTAGE,
LES ETAPES-CLES POUR REUSSIR SON PODCAST DOCUMENTAIRE

Valentin Pérez,

journaliste

Valentin Pérez est journaliste indépendant et travaille notamment pour France Inter et Le Monde.

Les conseils de Valentin :

Avant le montage :

  • Avant toute chose, choisissez un angle pour traiter du thème, car vous ne pourrez pas parler de tout.

  • Mieux vaut partir bien préparé.e : réfléchissez en amont à votre sujet, prenez le temps de vous documenter, préparez vos interviews.

  • Soignez bien sûr l'enregistrement : c'est votre matière première, plus elle est de qualité et plus le montage sera facile, évident.

  • Soyez à l'écoute, prenez le temps de mettre vos interlocuteur.rice.s à l'aise, soyez délicat.e.

  • Mettez vous à la place de vos parents (oui, oui) ! Tout le monde n'a pas les mêmes références ou le même vocabulaire que vous, il faut s'assurer d'être bien compris.e par le plus grand nombre.

 

Au moment du montage :

  • L'introduction de votre podcast doit être énergique et "planter le décor".

  • Même si c'est dur, vous allez devoir faire des choix, pour rester dans votre sujet et respecter une contrainte de temps. Par exemple, si un entretien est "hors sujet", mieux vaut s'en passer, même s'il est intéressant.

  • Assurez-vous de ne jamais déformer le propos de votre intervenant.e. Mais tant que vous ne dénaturez pas son propos, vous avez tout à fait le droit de remanier l'entretien, de réorganiser les idées pour avoir un fil conducteur plus clair.

  • Ne vous répétez pas.

  • N'hésitez pas à faire court : mieux vaut 5 minutes de qualité, cohérentes et structurées, que 20 minutes décousues.

...

 
ADILA BENNEDJAÏ-ZOU : RECUEILLIR LA PAROLE ET LA METTRE EN RECIT

Adila Bennedjaï-Zou, scénariste, documentariste

Adila Bennedjaï-Zou est scénariste et documentariste. Dans ses créations sonores, elle marie l’autobiographie et une forme « d’auto-sociologie » pour raconter comment s’invente le présent. Ses séries documentaires Mes années BoumPMA hors la loiHeureuse comme une arabe en France ou L'affaire Salif B mélangent enquête, récit à la première personne, archives et entretiens intimes. Elle a reçu le Grand Prix Urti de la radio.

Les conseils d'Adila :

  • Choisissez un sujet qui vous intéresse vraiment, qui éveille votre curiosité personnelle ; fiez-vous à votre instinct. Cherchez un sujet proche de vous, surtout pour un premier podcast où vous serez déjà très encombré.e par les aspects techniques.

  • Ne perdez pas trop de temps à écrire. N'oubliez pas que le podcast, c'est avant tout un travail du son ! Il faut "mettre son idée à l'épreuve du son" et partir très vite rechercher des sons. N'hésitez pas à enregistrer aussi vos propres questionnements et doutes au fil du processus.

  • Ne partez pas avec une idée trop préétablie, suivez une piste ouverte, en particulier quand vous interviewez des personnes ; le récit se construit dans un second temps.

  • Un gros travail de recherche est indispensable.

  • Il faut toujours préférer (lorsque c'est possible) une vraie rencontre "en personne" plutôt qu'une interview téléphonique ; la qualité d'échange sera tout autre.

  • Interviewer, c'est d'abord écouter. On ne doit pas prendre trop de place.

  • Si vous interviewez quelqu'un dans une langue autre que le français, privilégiez une traduction légère, centrée sur les infos clés, afin de laisser de la place à la voix de votre interlocuteur.trice.

  • L'émotion, le rire, sont les meilleurs secrets pour capter l'attention ! 

 
GIULIA FOÏS :
SOCIETE, MEDIAS, INTIME, QUAND LES FEMMES PRENNENT LA PAROLE

Attention : cette masterclass aborde le sujet des violences sexuelles et peut heurter la sensibilité des plus jeunes.

Giulia Foïs, journaliste, animatrice, autrice

Giulia Foïs est une journaliste, animatrice et autrice française. Spécialiste des questions sociales, elle produit l'émission “Pas son genre” sur France Inter dans laquelle elle déconstruit et analyse la question du genre. 

En 2020, elle sort un livre “Je suis une sur deux”. Dans cet ouvrage, elle raconte le viol qu’elle a subi il y a 20 ans et questionne la manière dont la société prend en charge ces crimes, leurs auteurs et les victimes.  

Les conseils de Giulia :

  • La voix, ça se travaille, et on peut s'amuser avec, jouer avec la mélodie, les sonorités.

  • Giulia reçoit ses invité.e.s dans son podcast comme elle les recevrait chez elle : si on a choisi de les inviter, on a envie qu'ils.elles se sentent bien !

  • Il faut faire preuve d'empathie vis-à-vis des personnes qu'on interroge et veiller à ne pas les mettre mal à l'aise.

  • Il faut être respectueux.se vis-à-vis d'eux.elles : s'assurer aussi de bien savoir prononcer leur nom, de demander en amont comment ils.elles souhaitent être présenté.e.s.

  • Il est indispensable de connaître son sujet sur le bout des doigts, par respect pour les intervenant.e.s mais aussi pour se sentir soi-même à l'aise.

  • La structure, c'est essentiel ! Il faut savoir où on va, se fixer une durée, un format, faire des choix.

  • Pour cela, il est indispensable de choisir un angle, un axe, qui sera la colonne vertébrale du podcast.

  • Avant d'attaquer le montage, il est indispensable d'avoir un plan bien précis en tête, des parties, comme dans une dissertation à l'école.

  • Gardez en tête que vous devez prendre votre auditeur.rice par la main et vous assurer qu'il fasse le voyage avec vous jusqu'au bout.

  • Commencez avec une accroche forte pour capter son attention (par exemple, une description). Au milieu du podcast, évitez l'effet "ventre mou" en remettant un son ou une idée forte. Et enfin, prévoyez une chute forte pour que votre récit reste longtemps dans la tête de votre auditeur.rice.

 
AUDE BERNHEIM & FLORA VINCENT :
POUR UNE SCIENCE SANS STEREOTYPES !

D'où viennent les stéréotypes de genre ? Quelles sont leurs conséquences ? Pourquoi promouvoir une science plus mixte est un enjeu majeur pour la société ? Nous nous penchons sur ces questions et bien d'autres au cours de cet atelier lié au thème 2021, le travail des femmes.

Extrait :

"Pourquoi il y a besoin de femmes dans les sciences ? Le premier élément de réponse, c'est que sans elles, la société se prive d'une partie des talents. Ensuite, des études ont montré que quand les équipes sont mixtes, elles sont plus performantes. Il y a aussi l'argument de la justice : c'est injuste que les femmes soient poussées en dehors de ces disciplines. Mais surtout, si les femmes ne prennent pas part aux processus scientifiques, les processus scientifiques les oublient ! Et sans elles, on va passer à côté de certains domaines de recherche. Si les hommes avaient leurs règles, ça ferait longtemps qu'on aurait résolu le problème des douleurs de règles !"

Aude Bernheim et Flora Vincent, scientifiques

Flora Vincent est une scientifique spécialisée en microbiologie marine et étudie l’impact des virus sur l'écosystème marin. 

Aude Bernheim est une scientifique spécialisée en microbiologie qui étudie comment les bactéries se défendent contre leur virus. 


En parallèle, Flora et Aude se sont particulièrement investies sur le sujet de la mixité dans les sciences en co-fondant WAX Science, une association qui promeut une science sans stéréotype en créant et diffusant des outils innovants. Elles ont co-écrit "L'intelligence artificielle, pas sans elles !" en partenariat avec le Laboratoire de l'Egalité, pour montrer que les algorithmes pouvaient reproduire les biais sexistes de notre société.