La première édition du concours de podcast pour adolescent.e.s "Une fois, une voix" porte sur le thème du travail des femmes.

 

Si les femmes ont toujours travaillé, elles ont dû lutter pour faire reconnaître leur travail et avoir accès à certains métiers et formations réservés aux hommes. Aujourd'hui encore, les femmes sont en moyenne moins bien payées et la valorisation des femmes dans le monde du travail pose question.

Ce thème peut être abordé sous de multiples angles, par exemple :

Les inégalités femmes-hommes au travail

L'écart salarial entre les femmes et les hommes est toujours une réalité. En France, les hommes touchent 25% de plus que les femmes et l’écart est particulièrement important dans le secteur privé. De plus, les femmes sont parfois victimes de discrimination à l’embauche (à cause d’une potentielle grossesse, par exemple.).

Elles accèdent plus difficilement aux postes haut placés. En Europe, dans les conseils d’administration des grandes entreprises cotées en bourse, 1 membre sur 10 seulement est une femme.

Les métiers du soin, le “care” 

Infirmières, caissières, aides-soignantes, aides à domicile, garde d’enfants, les femmes sont omniprésentes dans les métiers du soin.

Ces métiers que la crise de la COVID-19 a mis en évidence sont souvent peu considérés malgré leur utilité sociale. 

infirmièresbleu.png
astrobleub.png

25% 

C'est l'écart salarial entre les femmes et les hommes en France en 2019.

Le sexisme dans le monde professionnel

Les stéréotypes ont la peau dure et les femmes sont encore sous-représentées dans de nombreuses filières : sciences, numérique, high tech… Elles sont aussi moins souvent invitées par les médias à intervenir en tant qu’expertes, moins présentes dans les organes politiques et moins nombreuses parmi les artistes.

Récemment, plusieurs scandales ont mis en lumière les violences sexistes, voire sexuelles, dont sont victimes de nombreuses femmes sur leur lieu de travail.

Le travail domestique

Un enquête INSEE révèle que 72% des tâches domestiques sont réalisées par les femmes. Le partage des tâches est encore bien trop inégal et le confinement n’a pas aidé, comme on aurait pu le croire, dans le partage de ces tâches domestiques. On parle souvent d’une “double peine” pour les femmes, qui cumulent carrière et travail domestique, ainsi que de la “charge mentale” que représente pour elle les responsabilités domestiques.

THÈME 2020-2021 :

Le travail des femmes